24e dimanche
12 septembre 2010

Exode 32, 7-11.13-14
ps 50
saint Paul à Timothée 1, 12-17
saint Luc 15, 1-10


Homéliste: Jean-Guy Richer, montfortain

Dieu n'est pas Quelqu'un du  passé. Il est d'aujourd'hui.


Nous laissons saint Luc nous guider dans la découverte et l'expérience du message de Jésus qui nous invite essentiellement à accueillir l'amour gratuit et infini de son Père.
En début de sa vie publique, Jésus a dit à ses disciples: « Venez et voyez... Le Royaume de Dieu est déjà commencé... il est là parmi vous ! » Aujourd'hui dans les paraboles de l'Évangile, Jésus affirme que Dieu son père est à la fois celui qui part sur les routes du monde pour nous chercher, mais aussi qu'il sait nous attendre avec une patience à toute épreuve.

La Parole de Dieu prend toute sa SAVEUR, son GOÛT, lorsque nous l'accueillons et la prenons avec nous pour la semer à travers notre réalité quotidienne. Quand j'arrive au sanctuaire, je porte  avec moi  toute ma réalité.
Quelle est cette réalité?
    - mes préoccupations, mes joies, mes peines;
    - ma famille, mes amis, mon travail, mes loisirs...!
    - l'actualité : les grands problèmes sociaux - l'avortement, l'euthanasie, l'avenir de la planète, etc...
Mais aussi la bonté des gens, la beauté de centaines de milliers de gestes généreux,

Ici Dieu nous convoque à le rencontrer mais où nous attend-il ?  En ce début d'année, je vous offre une visite guidée du sanctuaire  parce que cette année, nous  voulons être particulièrement attentifs à «l'actualité de Dieu»:  les lieux de rencontre, les signes qu'Il nous donne.    
Cette année, nous voulons nous laisser aussi accompagner par le p. De Montfort. C'est un maître, un guide, un témoin.


Un sanctuaire est un lieu saint sous le patronage de grands témoins.
Ici, le sanctuaire est dédié à Marie sous le titre de Marie-Reine-des-Coeurs. Un titre cher au p. De Montfort. Et c'est lui, le p. De Montfort qui nous accueille avec cette statue qui lui est dédiée à l'avant du sanctuaire.
Au-dessus de la porte, côté Bossuet, une belle phrase du p. De Montfort ou qui lui est attribuée, vous accueille: Si l'amour de Marie, en ton coeur est gravé, en passant ne t'oublie de lui dire un Ave. C'est un invitation lancée à tous les passants. Et déjà, c'est une signe pour nous dire, que nous sommes convoqués à une rencontre. Dieu nous attend.

Un sanctuaire est un lieu de prière.
    Dans le portique de la rue Sherbroooke, les lampions, petits et grands, sont une invitation à la prière discrète. C'est la chapelle votive. Vous êtes-vous déjà arrêtés à la beauté toute simple de ce lieu ?
Si notre regard s'y arrête, surtout le soir, nous pouvons admirer une multitude de petites flammes qui dansent: « Que cette flamme monte vers Toi, Seigneur, comme notre prière.» Oui, cette flamme, c'est notre prière fragile mais vivante. Dans la nuit, elle est encore plus belle. C'est la foi au-delà des apparences. C'est la prière qui soutient notre espérance dans la nuit de nos vies. C'est la prière qui veille aux yeux des passants et passantes de la rue Sherbrooke. C'est la prière qui se prolonge par le moyen de ce lampion qui continue à brûler en votre absence. Notre sanctuaire que l'on présente souvent comme une sanctuaire dans le trafic, prend tout son sens lorsqu'on regarde ces petites flammes comme une invitation à lever le regard vers Celui qui veille sur nous et celle qui nous présente à son Fils.

Un sanctuaire, c'est un lieu de la Présence et de la Parole.
    Que cherchez-vous en venant au sanctuaire?
D'abord Quelqu'un!   Regardez en entrant, levez les yeux vers cette grande croix, ce Christ qui ouvre les bras. N'est-ce pas une invitation à tout déposer chez Lui. Une croix plantée au coeur de nos souffrances et du mal mais qui nous dit: Regardez Celui qui a vaincu le mal et le péché. Il tend la main, ouvre les bras. Déposez en moi votre fardeau! Ce grand crucifix, dans la lumière du jour, est tellement invitant et beau. Oui Dieu nous attend!
 Le p. De Montfort faisait souvent sculpté les crucifix qu'il laissait dans les paroisses, une grande couronne glorieuse comme des éclats de lumière qui jaillissaient du Christ en croix. C'est la croix glorieuse.

Regardez maintenant vers l'autel du Saint-Sacrement. Cette Présence discrète, c'est Dieu qui attend.  Il est en attente du repas partagé avec tous ceux et celles qui ont faim et soif de LUI.
Arrêtez-vous! Une parole est là comme une invitation: Entrez, Inclinez-vous, Prosternez-vous!
Si vous passez devant l'autel du saint Sacrement, rappelez-vous: Dieu invite mais ne s'impose jamais.

Le sanctuaire de Marie à Montréal est sous le vocable de Marie-Reine-des-coeurs.  Pourquoi ce titre? Parce que c'est un titre que le p. De Montfort affectionnait particulièrement et l'inspirait beaucoup.
Marie ici au sanctuaire est Reine-des-coeurs et ses plus grands miracles s'accomplissent dans le secret des coeurs. Continuez à lui confier vos prières!  Elle les présente à son Fils. Prenez-la avec vous par la récitation de quelques Ave. Et par elle, laissez Dieu vous inviter à demeurer chez vous.


    La chapelle commémorative du p. De Montfort, située au sous-sol sera ouverte cette année tous les mardis p.m.  de 14h à 15h. Il y aura une présence de bénévoles à chaque fois. La chapelle du p. De Montfort est un lieu intime pour la prière, inspirant par ses grands tableaux et l'évocation des principaux thèmes de la spiritualité montfortaine. Il y aura quelques livres ou feuillets  pour prier avec le p. De Montfort et lire quelques bribes de ses écrits.
Le premier rendez-vous est mardi de cette semaine, le 14 sept. pour la fête de la Croix glorieuse.

En conclusion de cette visite.
L'équipe des Pères Montfortains, les laïques engagés et tous les collaborateurs et collaboratrices sont heureux de servir dans ce «lieu saint».
Un lieu pour ouvrir à l'émerveillement de la foi;
Un lieu pour se nourrir de la Parole et communier à Dieu présent;
Un lieu pour se laisser accompagner par Marie;
Un lieu pour se laisser guider dans la prière;

Ainsi je peux dire avec fierté: « J'ai un sanctuaire dans ma vie! »
   
Et pourquoi ne pas inviter d'autres personnes à rendre visite. Des gens qui cherchent Dieu, des gens qui veulent goûter, savourer, se nourrir de la Parole et de l'amour de Dieu sous la douce conduite de Marie-reine-des-Coeurs.